J'en appelle à tous les amoureux de la Langue et de la Littérature Françaises, à tous les amoureux et acteurs de la Francophonie

Publié le par Melina Nilles

J'en appelle à tous les amoureux de la Langue et de la Littérature Françaises, à tous les amoureux et acteurs de la Francophonie afin de nous opposer tous ensemble à la destruction de notre langue et de nos valeurs, déjà bien affaiblies..

J'en appelle à tous les amoureux de la Langue et de la Littérature Françaises, à tous les amoureux et acteurs de la Francophonie afin de nous opposer tous ensemble à la destruction de notre langue et de nos valeurs, déjà bien affaiblies..

Chers amis,

Je viens de créer ma propre pétition sur le Site de Pétitions Citoyennes d'Avaaz -- elle s'intitule "Aux décisionnaires de la Francophonie: retrait de la réforme de 1990, non à l'illettrisme ".

Cette cause me tient vraiment à cœur et je pense qu'ensemble, nous pouvons agir pour la défendre. Mon objectif est de recueillir 100 000 signatures et j'ai besoin de votre aide pour y parvenir.

Pour en savoir plus et signer la pétition, cliquez ici: https://secure.avaaz.org/fr/petition/Aux_decisionnaires_de_la_Francophonie_retrait_de_la_reforme_de_1990_non_a_lillettrisme/?naFRjkb

Veuillez prendre un instant pour m'aider: faites passer le mot -- de telles campagnes démarrent toujours timidement, mais prennent de l'ampleur lorsque des gens comme vous s'impliquent!

Merci mille fois,

***

Mesdames, Messieurs,

En éradiquant nos accents et en tronquant notre sémantique, c'est notre langue qu'on assassine, notre élégance, notre finesse, notre esprit, notre intelligence, notre rhétorique, et toutes nos époques passées, présentes et à venir.. NOUS, en somme, vendus par le bourreau politicard à l'inculte assoiffé de pouvoir et de terrestres biens..

Les fonctions phonologique (prononciation), graphologique (distinction des homophones), morphologique (grammaire, conjugaison) et archéologique (étymologie) de cet accent historique, ce diacritique très utilisé qui nous vient du grec et du latin ("circumflexus = fléchi autour"), sont indispensables! Et nous y tenons!

Nous nous opposons à la détérioration, même progressive, de notre langue, à l'anéantissement de notre pensée par la lobotomisation de notre morphologie et de notre syntaxe, par la décapitation de notre étymologie, par la dépravation de notre subjonctif et de notre conjugaison autant que de notre phonétique!

A pensée unique, écriture inique!...
Et l'on voudrait remplacer le chevron par un simple accent!

Sous prétexte d'appliquer cette réforme de 1990 (retour de 26 ans en arrière, quand le gouvernement français de l'époque profita de la guerre du Golfe pour tenter d'enfumer nos consciences..), l'on vient donc spolier nos enfants de leur patrimoine littéraire et historique, culturel et philosophique en les privant d'accès à nos auteurs.. La question concernant autant l'écriture et la lecture que la pensée, .. et bien sûr la méthodologie et la mémoire, le travail de la mémoire et le travail sur la mémoire, la mise en oeuvre de stratégies d'apprentissage et l'acquisition de compétences transversales.. et le pire c'est que Maurice Druon, le coauteur du "Chant des Partisans" ("Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu'on enchaîne") en est responsable!

L'on veut nous dépouiller de notre Histoire donc, les mensonges ne suffisent plus..

Présentation du Rapport,www.academie-francaise.fr/sites/academie-francaise.fr/files/rectifications_1990.pdf devant le Conseil supérieur de la langue française,le 19 juin 1990 par M. Maurice Druon, Secrétaire perpétuel de l’Académie française, président du groupe de travail , en la douce compagnie de Bernard Pivot, entre autres, qui avoue, ici-même:
"Je pense que le vrai problème est la distorsion entre ce que les enfants vont apprendre et ce qu'ils vont lire dans les journaux ou les romans. C'est cela le vrai problème."
dans le Figaro de ce 4/02/2016 "Bernard Pivot : « Les professeurs risquent d'être perturbés par la réforme de l'orthographe »http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/04/01016-20160204ARTFIG00170-bernard-pivot-les-profe.... (impossible de copier l'adresse du lien, merci de chercher l'article par le titre en cas de problème!)

Non content de détruire les Humanités avec l'abandon des enseignements de langues anciennes (Latin, Grec, Ancien et Moyen Français..) et de langues régionales, et en abâtardissant de la même manière les matières à philosophie, peut-on impunément toucher à notre accent circonflexe (ce chevron, le nôtre), afin d'amputer notre âme, voire notre être, et de couper l'herbe sous le pied à la CRITIQUE, c'est-à-dire au discernement (pour en revenir à l'étymologie) ..

Après la loi du genre, finalement, la loi du ni vu ni connu?!

Nous ne laisserons pas mener notre esprit aux oubliettes et à la guillotine des arrivistes prêts à tout pour vendre nos âmes aux suppôts de la tyrannie!

J'en appelle à tous les amoureux de la Langue et de la Littérature Françaises, à tous les amoureux et acteurs de la Francophonie afin de nous opposer tous ensemble à la destruction de notre langue et de nos valeurs, déjà bien affaiblies..

Nous disons, ici et maintenant:
NON à la suppression de l'accent circonflexe de notre belle langue française!
NON à la guerre contre poëtes et poëtesses, écrivain(e)s, penseurs, intellectuels et savants de toutes les époques!
NON à l'éradication de notre patrimoine cognitif!

Nous exigeons le retrait de la réforme de 1990, responsable de l'échec scolaire et de l'illettrisme, et de la paupérisation de la pensée en France et dans le monde Francophone: et par voie de conséquence dans le monde tout entier, du fait des problématiques liées à la traduction de nos oeuvres dites d'esprit , à venir, si tant est qu'elles puissent encore voir le jour!

Avec nos salutations francophiles...

les signataires

#Touche_pas_à_ma_langue! #Non_à_l_illettrisme #LangueFrançaise #JesuisCirconflexe #Jesuisoignon #Jesuisnénuphar

Merci de signer et de partager

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Aux_decisionnaires_de_la_Francophonie_retrait_de_la_reforme_de_1990_non_a_lillettrisme/?naFRjkb

Commenter cet article