Aux bâillonnés de la Terre

Publié le par sissi, la vraie

Aux-Baillonnes-de-la-Terre.jpg 

 

 

 

 

 

Un coin de soleil
 
   Sur un mur

 
     Dans une rue

 
        Qui sent le chien mouillé

 
          Une cheminée

 
             Avec une antenne

 
                Comme un drapeau

 
                    Levé au ciel

 
                       Un drapeau

 
                          Qui n'a plus de couleurs

 
                              Un drapeau

 
             Qui n'est plus que l'ombre d'un drapeau

 
Et toi tu ne peux pas crier

 
Alors tu joues

 
Et ta musique

 
S'élève au ciel

 
Pour redonner des couleurs

 
Au drapeau

 
Les couleurs de la vie

 
Et de l'amour

 
Les couleurs de la force

 
Les couleurs de l'espoir

 
Les couleurs de la passion

 
Et de la joie

 
Et toi qui ne peux pas crier

 
Tu prends pour tout bagage

 
Un passeport pour le coeur

 
Un coin de soleil

 
    Sur un mur

 
        Dans une rue

 
           Qui sent le chien mouillé

 
               Une cheminée

 
                   Avec une ombre de drapeau

 
                        Une odeur de pain chaud

 
                            A naître de mes mains

 
                                 Une odeur de sainteté

 
                                     A naître de nos prières

 
                                          S'acheminant lentement

 
                                              Vers le ciel bleu

 
                          Bleu comme des volets ouverts

 
                                     Un moment de vie

 
                                  Au creux de nos fenêtres

 
                             Pour qu'un drapeau

 
                        Revienne à lui

 
                  Et que l'Amour

 
Désarme la haine

 
Des ombres sur les toits

 
Comme des chevaux galopants

 
Montés par des anges

 
Et des djinns

 
Et des hommes

 
De l'Armée Triomphante

 
Des ombres sur les toits

 
Voguant comme des voiles

 
Et l'écume des combats

 
Sur l'Invisible Océan

 
Sous nos yeux aveuglés

 
Et l'ombre d'un drapeau

 
Sous nos paupières trop lourdes

 
Et toi qui ne peux pas crier

 
   Tu prends pour tout bagage

 
       Un passeport pour le coeur

 
            Et du fond de ma cage

 
                Je choisis le ciel bleu

 
                   Asseyons-nous sur ce nuage

 
                        Et laissons-nous guider

 
                             Par le Maître de Tout

 
                                 Et toi qui ne peux pas crier

 
                                       Joues encore Joues

 
                                           JOUES

 
               Jusqu'à ce que les bras leur en tombent

 
                     Et du fond de ma cage

 
               Je prendrai pour tout bagage

 
Un passeport vers la Liberté

 
Un coin de soleil

 
Un mur Une rue

 
Des chiens mouillés

 
Des cheminées

 
Une ombre de drapeau

 
Des hommes dans la LUMIERE

 
Des enfants Fleurs piétinées

 
Des couleurs Des odeurs

 
La musique

 
Un coin de soleil

 
Un mur Une rue

 
Des larmes Et la poussière

 
Du sang Des pierres

 
Des coeurs unis dans la prière

 
Une odeur de pain chaud

 
A naître de nos mains

 
Des volets ouverts

 
Des paupières closes

 
Pour qu'un drapeau

 
Revienne à lui

 
Des ombres sur les toits

 
DES MONSTRES DANS LES RUES

 
Un coin de soleil

 
     Sur un mur dans une rue

 
         Qui sent le chien mouillé

 
              Une cheminée

 
                  Avec une antenne

 
                      Comme un drapeau

 
                           Levé au ciel

 
                               Un drapeau

 
                                   Il retrouve ses couleurs

 
                                      Au Crépuscule de Dieu

 
                                           Et l'Armée Triomphante

 
                               Décoche ses Etoiles

 
                         Au-dessus des toits

 
Et toi qui ne peux pas crier

 
Regarde vers le ciel

 
    Contemple et baigne-toi

 
         De Splendeur

 
              Baigne-toi de couleurs

 
                  Et dans l'air parfumé

 
                        JOUES

 
Un coin de soleil

 
Un mur Une rue

 
Un miroir brisé    

 
Où tout s'éparpille      

 
Où tout se morcelle         

 
Images déformées           

 
Comme un drapeau             

 
Levé au ciel                                              

 
Morceaux de pain                              

 
Séchés au vent de nos illusions

 
Rêveries solitaires 

 
Au bord de nos rivières taries      

 
Pain de désespoir                                 

 
Brûlant                                                              

 
Grillé                                                    

 
Comme un pan de vie             

 
                                               Dérobé dans la défaite

 
Un coin de soleil                                 

 
                           Un mur Une rue        

 
                                                          Un miroir brisé
 

 
                                                Des mains qui n'ont rien à donner
 

 
Qu'à se tendre vers d'autres mains
 

 
                                         SE TENDRE VERS LE CIEL


 
                                                                                                                                                                                                               *nuagecoeur

 

 


                           Melina Nilles

 

 

  

 

 

 

Drapeau-palestinien-Cisjordanie pics 809

 

 

 

 

AJOUT DU 27 Décembre 2010 : et maintenant la video et le texte en anglais,

 

 

UNE HISTOIRE , DES RENCONTRES :

 Une video magique et l'improvisation magistrale de cette chanson magnifique INTIFADA BAHRIA, en live sur Radio Soleil

voir http://www.youtube.com/watch?v=qdrMwLkChVU.


http://www.facebook.com/rissani.mohamed

 

Une osmose entre des artistes engagés... suivez les liens !

 

Alors, j'ai eu cet appel du coeur qui m'a conduite à cette fusion pour ce texte dédicacé AUX BÂILLONNES DE LA TERRE... en ce terrible anniversaire des massacres génocidaires de 2008 sur GHAZA... (voir  générique et dédicaces en fin de video).

 

JE TIENS A REMERCIER NOS TALENTUEUX  AMIS DE M'AVOIR INSPIREE CETTE OEUVRE : Mohamed Rissani, auteur compositeur interprète, professeur de musique diplômé en musicologie à la Sorbonne et animateur sur Radio Soleil tous les jeudis soirs (AL HALQA, 21 heures),  Abouzekri Nacer (le plus jeune lutiste et professeur de luth du monde arabe),  Guillaume Hogan, merveilleux guitariste . 
 

 

http://lemondedesissi.over-blog.com/article-to-the-gagged-people-of-the-earth-aux-baillonnes-de-la-terre-poeme-chant-une-suprise-fusion-artistique-et-emotionnelle-de-quatre-etoiles-des-vents-63823969.html

merci de toi Mohamed Rissani


Publié dans poésie engagée

Commenter cet article

rissani 04/11/2010 17:38



Il faudra que chante une de tes poésies ;elles si belles ,j'arrive pas à en choisir une ;donnes moi une idée .



sissi, la vraie 04/11/2010 18:26



 MACHA ALLAH, BARAKAH LLAHU FIK : tu n'as qu'à les chanter toutes !!!  Tout l'honneur sera pour moi..